Home » Finance » L’optimisation Fiscale Des Revenus En Détails

L’optimisation Fiscale Des Revenus En Détails

Introduction

Lorsque l’on travaille toute sa vie pour amasser de l’argent, il est souvent rageant d’être contraint

d’en donner une grande part aux impôts. Comme beaucoup de français, vous avez probablement le

sentiment de trop donner à l’État, mais saviez-vous qu’il existe des méthodes pour diminuer cette

pression fiscale ?

20160128204324-small-business-owner-tax-deductions-breaks-accountant-accounting-forms-receipts-irs-taxpayer.jpeg (1300×867)

Qu’est-ce que l’optimisation fiscale des revenus

La fiscalité française est probablement l’une des plus complexes au monde et si cela peut être un

casse-tête pour vos déclarations, elle nous offre quelques failles pour en tirer parti. Ainsi,

l’expression d’ « optimisation fiscale des revenus » renvoie à l’utilisation par le contribuable de

toutes les possibilités laissées par la loi, pour diminuer la fiscalité à laquelle il est soumis.

Souvent, l’optimisation fiscale des revenus consiste à réaliser des dépenses dans des secteurs

spécifiques, valorisés par l’État, en échange desquelles celui-ci vous octroie un bonus d’imposition

qui peut correspondre à une déduction ou à une exonération d’impôt.

La question de la légalité de l’optimisation fiscale des revenus http://sud-finances-conseils.com/optimisation-fiscale.html peut se poser  : il faut simplement retenir que l’optimisation est une pratique différente de la fraude fiscale. Tandis que la première réside à exploiter des dispositifs légaux prévus par le législateur, la seconde consiste à payer moins d’impôts avec des méthodes illégales.

Quelques exemples d’optimisations fiscales

La méthode la plus connue pour optimiser sa fiscalité est probablement celle des dépenses qui

donnent droit à des économies d’impôt. L’État favorise certains secteurs en offrant une exonération

ou une déduction d’impôt à qui voudra y placer quelques deniers. Ainsi, l’investissement locatif,

l’entrée au capital de SOFICA (industrie cinématographique et audiovisuelle) ou certaines dépenses

environnementales donnent droit à un bonus. Attention tout de même à la rentabilité globale de

l’investissement : il est nécessaire de se rapprocher d’un expert en optimisation fiscale pour ne pas

faire d’erreur.

La base imposable de vos revenus qui est utilisée pour le calcul de vos prélèvements peut également

être directement diminuée à la source. En effet, certaines charges sont déductibles, à l’image des

pensions alimentaires, des frais d’accueil de seniors, etc.

Enfin, certains revenus sont totalement exonérés d’imposition et il faut le savoir  : il s’agit

notamment des indemnités de licenciement, des revenus de PEA, etc.